Rénovation énergétique

Comment gérer la hausse des prix du gaz en juillet 2024 ?

Publié le 01/07/2024
Comment gérer la hausse des prix du gaz en juillet 2024 ?
Comment gérer la hausse des prix du gaz en juillet 2024 ?
Dans un contexte de fluctuations économiques notables, la hausse des prix du gaz constitue une préoccupation majeure pour de nombreux ménages. Dès ce 1er juillet, souvent moment clé pour la révision des tarifs, les Français connaissent une nouvelle augmentation qui affectera directement le coût de la vie et exigera une gestion avisée du budget familial.

Afin de mieux naviguer pendant cette période de hausse des prix, il est crucial de comprendre les facteurs qui y contribuent, d'en mesurer les impacts sur les dépenses des ménages, et de découvrir des stratégies pour réduire le coût de ses factures.

 

Pourquoi les prix du gaz augmentent-ils le 1er juillet ?

Contexte économique et géopolitique

Ce 1er juillet marque une hausse notable des prix du gaz, principalement due à des facteurs géopolitiques tels que la substitution du gaz russe par le gaz américain, plus coûteux. Cette évolution des prix est exacerbée par la situation économique globale, influençant les marchés de gros où le prix du gaz naturel a augmenté, passant de 25 euros par mégawattheure à 35 euros en France.
 

Augmentation des coûts d'acheminement

En réponse aux exigences de maintenance et d'expansion des infrastructures, la Commission de régulation de l'énergie, qui veille au bon fonctionnement des marchés de l'électricité et du gaz en France, a validé une augmentation de 27% des tarifs d'utilisation des réseaux publics de distribution de gaz naturel. Cette hausse des coûts d'acheminement représente désormais environ 25% de la facture de gaz d'un consommateur moyen en France.
 

Fin des tarifs réglementés

Depuis le 1er juillet 2023, les tarifs réglementés pour la vente de gaz naturel ont été supprimés, conformément aux directives européennes. Cette transition vers des offres de marché, bien que favorisant la concurrence, a également exposé les consommateurs à des prix plus volatils, souvent indexés sur les fluctuations des marchés de gros.
 

Quels sont les impacts de cette hausse sur les consommateurs ?

Augmentation des factures

L'augmentation des prix du gaz se traduit par une hausse significative des factures pour les consommateurs. Pour les ménages utilisant le gaz pour le chauffage, le prix moyen du kWh a grimpé de 0,09140€ TTC en juin à 0,10261€ TTC en juillet, tandis que pour ceux utilisant le gaz uniquement pour la cuisson et l'eau chaude, le prix a bondi de 0,11261€ TTC à 0,13159€ TTC.
 

Différenciation selon les contrats (fixes vs indexés)

Face à cette hausse des tarifs, la nature du contrat souscrit peut influencer l'impact financier sur les ménages. Les contrats à tarif fixe permettent de maintenir le même prix du kWh malgré l'augmentation des tarifs, offrant ainsi une certaine stabilité financière. Cependant, cette option peut empêcher de bénéficier de baisses de prix futures. 

À l'inverse, les contrats à tarif indexé reflètent les fluctuations des prix du marché. Bien que ces contrats puissent initialement offrir des prix plus bas, ils exposent les consommateurs à des hausses potentielles, comme celle observée en juillet. Les ménages doivent donc évaluer leur capacité à faire face aux variations de prix pour choisir l'option la plus adaptée à leur budget et à leur consommation.
 

Quelles stratégies pour réduire sa consommation de gaz ?

Pour s'assurer de choisir une offre de gaz compétitive, il est essentiel de comparer les différentes options disponibles sur le marché. Voici quelques étapes clés pour orienter votre choix :
 

Comparer les fournisseurs

Pour choisir une offre de gaz compétitive, il est crucial de comparer non seulement les prix, mais aussi d'autres facteurs tels que la stabilité des tarifs, la qualité du service client, et les modalités de paiement. Des comparateurs en ligne offrent une vue détaillée et objective des différentes options, aidant les consommateurs à prendre des décisions éclairées.
 

Suivi de consommation

Un suivi régulier de la consommation de gaz est crucial pour identifier les périodes de consommation excessive et ajuster les comportements en conséquence. Beaucoup de fournisseurs offrent des outils en ligne permettant aux consommateurs de suivre leur consommation quotidienne, ce qui aide à maintenir les dépenses en gaz naturel sous contrôle.

L'audit énergétique est souvent le premier pas vers une réduction efficace de la consommation de gaz. En engageant un professionnel qualifié, les particuliers peuvent obtenir une analyse détaillée de leur consommation actuelle et des inefficacités énergétiques présentes dans leurs habitations. Ces audits permettent de cibler les améliorations nécessaires, comme la modernisation des systèmes de chauffage ou l'installation de chaudières à haute performance énergétique, souvent soutenues par des aides gouvernementales.
 

Faire des rénovations énergétiques

Investir dans des rénovations énergétiques peut considérablement diminuer la consommation de gaz. L'isolation des bâtiments, le remplacement des fenêtres par des modèles à double vitrage, et l'installation de systèmes de chauffage plus efficaces sont des mesures efficaces.

De plus, des dispositifs comme les thermostats intelligents permettent une gestion plus précise de la température, évitant ainsi les gaspillages.
En régulant la température des espaces de vie à 19 °C et en diminuant la température dans les zones inoccupées, il est possible de combiner confort et économie d'énergie.

Ces stratégies, combinées à une sensibilisation aux pratiques éco-responsables, peuvent aider les consommateurs à réduire significativement leur facture de gaz tout en contribuant à la protection de l'environnement.

Cozynergy, spécialiste de la rénovation énergétique, propose des solutions adaptées pour améliorer l'efficacité énergétique des habitations, comme l'isolation, l'installation de chaudières à haute performance et l'optimisation des systèmes de chauffage. Vous bénéficiez d'une analyse détaillée et de recommandations personnalisées pour diminuer vos consommations et vos factures.

Je simule gratuitement mon projet.
 

Conclusion

Face à l'augmentation des prix du gaz en juillet 2024, il est essentiel pour les ménages de prendre des mesures proactives pour gérer leur budget et réduire leur consommation. La hausse des coûts d'acheminement et la fin des tarifs réglementés ont des impacts significatifs sur les factures. Comparer les offres des fournisseurs, choisir entre des contrats à tarif fixe ou indexé, et effectuer un suivi rigoureux de sa consommation sont des stratégies indispensables.

Des solutions comme les audits énergétiques, les rénovations énergétiques, et l'installation de chaudières à haute performance peuvent aider à réduire la consommation de gaz. De plus, les comparateurs en ligne et les outils de suivi fournis par les fournisseurs permettent de maintenir un contrôle strict sur les dépenses. En adoptant ces stratégies, les consommateurs peuvent atténuer l'impact de l'augmentation des prix du gaz, assurant ainsi une gestion plus stable et efficace de leur budget énergétique.
50%
Pourcentage d’économie d’énergie possible grâce à une isolation efficace de votre maison
Je simule mon projet
Je veux être rappelé
Pour votre confort
Vous avez un projet ou des questions ?
Faites vous appeler par nos experts