Aides & Subventions

L’éco-prêt à taux zéro pour faciliter le financement de vos travaux de rénovation

Publié le 02/07/2019
eco pret taux zero conditions
eco pret taux zero conditions
L’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ est un prêt à taux d’intérêt nul qui permet de financer des travaux de rénovation énergétique sans faire d’avance de trésorerie et sans payer d’intérêt. Voici les conditions pour bénéficier de ce dispositif très avantageux, qui vient d’être prolongé jusqu’en 2021.
 

Qui peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

L’éco-prêt à taux zéro concerne tous les propriétaires, occupants ou bailleurs. Aucune condition de ressources n’est requise pour en bénéficier.
 

Quelles conditions pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro ?

Depuis le 1er juillet 2019, certaines conditions de l’éco-prêt à taux zéro ont changé. Précédemment, le logement à rénover devait être déclaré comme résidence principale et avoir été achevé avant le 1er janvier 1990. Aujourd’hui, ce prêt s’étend également aux logements achevés depuis plus de 2 ans. 

L’éco-PTZ est également ouvert aux copropriétaires depuis 2014. 

Pour bénéficier de l’éco-PTZ, les travaux de rénovation doivent obligatoirement être effectués par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE)
 

Quels travaux éligibles à l’éco-PTZ ?

Depuis le 1er mars 2019, il n’est plus obligatoire de réaliser un ensemble de travaux pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro. Une seule action suffit, mais le matériel utilisé doit être fourni par le professionnel qui réalise les travaux. 
Voici les travaux éligibles à l’éco-prêt à taux zéro : 


Quel montant de dépenses éligibles à l’éco-PTZ et quelle durée de remboursement ?

Plafonné à 30 000 €, le montant de l’éco-PTZ est variable en fonction de la nature des travaux effectués : 
 
  • 10 000 € pour 1 seule action
  • 20 000 € pour un bouquet de 2 travaux
  • 30 000 € pour un bouquet de 3 travaux
Autre nouveauté à compter du 1er juillet 2019, la durée de remboursement est fixée à 15 ans, contre 10 ans précédemment (le remboursement pouvait s’étendre sur 15 ans uniquement pour les travaux de rénovation de grande ampleur). 

Il est également possible de contracter un second éco-PTZ dans les 5 ans suivant la souscription du premier si la somme des deux n’excède pas les 30 000 €.

Tout savoir sur l’éco-PTZ
15 ans
la durée de remboursement de l'éco-prêt à taux zéro
Je simule mon projet
Je veux être rappelé
Pour votre confort

À lire également

Vous avez un projet ou des questions ?
Faites vous appeler par nos experts