Rénovation énergétique

Changement d’heure : source d’économies d’énergie ?

Publié le 26/03/2019
Changement d’heure : source d’économies d’énergie ?
Changement d’heure : source d’économies d’énergie ?
Dimanche 31 mars, il faudra ajuster l’heure locale officielle en ajoutant une heure à celle du fuseau horaire : à 2 heures du matin, il sera 3 heures du matin. L’intérêt de l’heure d’été réside dans les économies d’énergie : mais est-ce toujours le cas ?

Les origines du changement d’heure

C’est en 1916 que l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie initient le concept de changement d’heure afin de conserver du charbon pour l’effort de guerre. Puis l’initiative est suivie par la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis. Elle est enfin abandonnée en temps de paix.

Le choc pétrolier de 1973 établit de nouvelles restrictions. Le prix du pétrole est multiplié par 5 : le gouvernement de Jacques Chirac réintroduit le changement d’heure pour limiter la consommation d’énergie en ne perdant pas des heures du lumière du jour.

Le passage à l’heure d’été est harmonisé au sein de l’Union Européenne depuis 1998.  Il possède un cadre légal avec la directive européenne n°2000-84 du 10 janvier 2001

La « période de l’heure d’été » s’entend de la période de l’année pendant laquelle l’heure est avancée de soixante minutes par rapport à l’heure du reste de l’année. À compter de l’année 2002, la période de l’heure d’été commence, dans chaque État membre, à 1 heure du matin, temps universel, le dernier dimanche de mars, et se termine, dans chaque État membre, à 1 heure du matin, temps universel, le dernier dimanche d’octobre.

Justification du changement d’heure

Pour justifier un changement, il faut des variations saisonnières de luminosité suffisantes. À Paris, la durée entre le lever et le coucher de soleil est de 8h14 au solstice d’hiver et passe à 16h10 au solstice d’été. À l’inverse, les villes situées proches de l’équateur ne connaissent qu’une variation de 45 minutes maximum.

Faire correspondre les heures d’activités avec l’horaire d’ensoleillement permet de limiter la dépense d’éclairage artificiel. L’activité est beaucoup plus importante le soir, entre 20 heures et  21 heures (soit de 19 heures à 20 heures en hiver). Le changement d’heure permet de limiter la consommation énergétique.

Inversement, la consommation d’électricité est plus importante le matin avec un pic à 6 heures (5 heures en heure d’hiver). Les français paient en moyenne un peu plus d’électricité le matin qu’ils économisent le soir.

Le changement d’heure : quid des économies d’énergie

En 2010, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) a analysé l’impact du régime d’été sur le territoire français.

Les impacts actuels et futurs du régime d’heure d’été ressortent donc positifs de cette simulation sur le territoire français avec environ 44 000 tonnes d’émissions de CO2 évitées en 2009 et 80 000 tonne en 2030, 3,5GW de baisse des appels d’électricité à la pointe en 2009 et 2GW en 2030.

Ainsi la baisse de gains observés sur l’éclairage entre 2009 et 2030 est faible au regard de l’impact positif sur les usages thermiques. Cet état des lieux est dû à l’amélioration continue de la performance des solutions d’éclairage basse consommation et à l’ambition croissante des politiques énergétiques.

Les chiffres fournis par l’ADEME correspond à 1% de la consommation d’électricité en France. L’agence se fie plus à des économies sur le chauffage et la climatisation. Pour résumer, une heure d’éclairage en moins permet d’économiser environ 10 centimes d’euros.

En 2009 (année prise en compte par l’étude), la demande moyenne en électricité à 19 heures a ainsi été diminuée de 3,5 gigawatts (GW). Au total, l’économie d’énergie cette année-là s’est chiffrée à 440 gigawatts-heure (GWh), principalement sur l’éclairage public, l’équivalent d’un an d’éclairage d’une ville de 800 000 habitants, comme Marseille ; Selon l’article des Décodeurs.
50%
Pourcentage d’économie d’énergie possible grâce à une isolation efficace de votre maison
Je simule mon projet
Je veux être rappelé
Pour votre confort

À lire également

Vous avez un projet ou des questions ?
Faites vous appeler par nos experts