Aides & Subventions

Ma Prime Rénov : nouvelle prime regroupant le crédit d’impôt et les aides de l’Anah

Publié le 28/11/2019
Aide Ma Prime Renov
Aide Ma Prime Renov
A partir du 1er janvier 2020, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) va officiellement être remplacé par Ma Prime Rénov, une nouvelle prime unifiée permettant de simplifier l’accès au dispositif pour les bénéficiaires.
La date de déploiement et l’accès à ce dispositif vont dépendre des ressources financières des ménages, et plus précisément du revenu fiscal de référence du foyer. On distingue ainsi 4 groupes de foyers :
 
  • Ménage très modeste : personne seule ne dépassant pas 14 790 € de revenu fiscal en Province (20 470 € en Ile-de-France) ; 21 630 € pour un couple en Province (30 044 €)
  • Ménage modeste : personne seule ne dépassant pas 18 960 € de revenu fiscal en Province (24 918 € en Ile-de-France) ; 27 729 € pour un couple en Province (36 572 €)
  • Ménage intermédiaire : personne seule ne dépassant pas 27 706 € de revenu fiscal ; 44 124 € pour un couple
  • Ménage aisé : personne seule dépassant 27 706 € de revenu fiscal ; 44 124 € pour un couple

Ma Prime Rénov : dès 2020 pour les ménages modestes et très modestes

Dès le 1er janvier 2020, les ménages modestes et très modestes pourront donc bénéficier de cette prime, issue de la fusion entre le crédit d’impôt pour la transition énergétique et l’aide "Habiter Mieux agilité" de l’Anah.
Cette nouvelle prime, accessible en ligne, sera gérée par l’Anah et son montant dépendra directement de l’action de travaux réalisée. Principal avantage : cette prime sera versée dès la fin du chantier, contrairement au CITE dont le montant était restitué au bénéficiaire l’année suivante.

A noter que les ménages très modestes bénéficieront d’une aide bonifiée par rapport aux ménages modestes. Par exemple :
 

Ma Prime Rénov : uniquement en 2021 pour les ménages intermédiaires

Les ménages aux revenus intermédiaires ne pourront bénéficier de l’aide "Ma Prime Rénov" qu’à partir du 1er janvier 2021. En 2020, ces ménages continueront à bénéficier du crédit d’impôt actuel, mais sur une base forfaitaire. C’est à dire qu’ils percevront cette aide l’année suivant les travaux, et le montant de cette aide dépendra de l’action réalisée.
 
  • Pour une pompe à chaleur air-eau : le crédit d’impôt sera de 2 000 € pour un ménage intermédiaire
  • Pour une chaudière gaz à condensation : le crédit d’impôt sera de 0 € pour un ménage intermédiaire
  • Pour une isolation des murs par l’extérieur : le crédit d’impôt sera de 50 € par m2 pour un ménage intermédiaire
A noter qu’un crédit d’impôt spécialement dédié aux passoires thermiques permettra de bénéficier d’une aide forfaitaire de 150 € par m2 de surface habitable. Seule condition obligatoire : un gain énergétique après travaux permettant de passer d’une étiquette F ou G à une étiquette C.
 

Un maintien d’un CITE forfaitaire pour les ménages aisés

Les ménages aisés devaient initialement être exclus du crédit d’impôt, mais ils pourront finalement bénéficier d’un CITE forfaitaire concernant uniquement les travaux d’isolation des parois opaques :
 
50%
Pourcentage d’économie d’énergie possible grâce à une isolation efficace de votre maison
Je simule mon projet
Je veux être rappelé
Pour votre confort

À lire également

Vous avez un projet ou des questions ?
Faites vous appeler par nos experts