Rénovation énergétique

Vers des Jeux Olympiques exemplaires : le Village Olympique

Publié le 21/06/2024
jeux olympiques exemplaires village olympique
jeux olympiques exemplaires village olympique
📝SOMMAIRE
  1. Un emplacement stratégique
  2. Une architecture innovante et durable
  3. Un héritage durable pour la Seine-Saint-Denis
  4. Un modèle de ville durable
  5. Conclusion : les Jeux 2024, une vision ambitieuse et durable
Les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 marquent un tournant historique, non seulement pour le sport, mais aussi pour l'aménagement urbain. 

Pour en savoir plus : ➡️
Jeux Olympiques et transition énergétique : un levier pour sensibiliser et mobiliser

Au cœur de cet événement, se dresse le Village Olympique, qui incarne à la fois l'ambition d'héritage et l'engagement en faveur du développement durable.

Conçu pour accueillir près de 15 000 athlètes, ce site unique en son genre se transformera après les Jeux en un éco-quartier moderne, offrant un modèle innovant de ville de demain.

Dans cet article, découvrez comment le Village Olympique a été conçu de façon innovante et durable ; et comment celui-ci pourra devenir un héritage et un modèle de ville durable pour l’avenir.
 

Un emplacement stratégique

Le Village Olympique s'étend sur un vaste terrain de 52 hectares, réparti entre les communes de Saint-Denis, Saint-Ouen-sur-Seine et l'Île Saint-Denis. 

Ce choix d'emplacement n'est pas anodin, car il bénéficiait déjà d'infrastructures existantes pouvant être réutilisées, permettant ainsi de réduire l'empreinte carbone du projet. 

La Société de Livraison des Ouvrages Olympiques (SOLIDEO), chargée de la construction, a su tirer parti de ces atouts pour concevoir un site à la fois fonctionnel et écologique.

De plus, le choix de l'emplacement du Village Olympique est un symbole historique, puisqu'il fait écho au tout premier Village Olympique de l'histoire, créé lors des Jeux de Paris 1924. 

Cette filiation historique renforce la dimension symbolique du projet et son ancrage dans la tradition olympique française.
 

Une architecture innovante et durable

L'un des défis majeurs du Village Olympique était de concilier les besoins des sportifs pendant les Jeux de Paris 2024 et ceux des futurs habitants après l'événement. 

Pour y répondre, les concepteurs de la Solideo ont opté pour une approche novatrice en matière de construction et d'aménagement et ont opté pour une conception bioclimatique des espaces publics et des structures immobilières.

De plus, afin de favoriser la circulation de l’air et la ventilation naturelle, les immeubles du Village ont été construits en plots. 

Des espaces ont été laissés libres entre chaque immeuble pour que l’air puisse circuler. Cela est également un avantage supplémentaire, car ça permet d’avoir des bâtiments traversants avec une double orientation au soleil.
 

Réduction de l'empreinte carbone

Grâce à l'utilisation de bois et de béton bas carbone dans la structure des bâtiments, l'empreinte carbone du chantier a été divisée par deux par rapport à un chantier classique.

Pour en savoir plus : ➡️Quels matériaux utiliser pour votre maison bioclimatique ?

De plus, le réseau de chaleur et de froid sur le Village Olympique va être alimenté à 68% par géothermie ; ce qui permettra d'éviter l'installation de systèmes de climatisation énergivores. Une pompe à chaleur géothermique utilise un fluide frigorigène pour transférer les calories puisées dans le sol à l'eau du système de chauffage.

Ce réseau de 8,5 km sera ainsi relié au réseau déjà en place de l’établissement public territorial Plaine Commune, qui est lui-même alimenté en biomasse

Grâce à la géothermique, il sera possible de réduire les émissions de CO2 de 4 500 tonnes par an. 

La mise en œuvre de ce système est possible grâce au forage de 11 puits à une profondeur de 70 mètres et la construction d'une centrale équipée de 4 thermofrigopompes (pompe à chaleur pouvant produire de la chaleur et du froid) à faible consommation d'énergie ; pour un coût total de 23 millions d’euros.

En plus du Village Olympique et Paralympique, ce réseau permettra d’alimenter en énergie la ZAC (Zones d'Aménagement Concerté) Pleyel et la tour Pleyel, qui a été réhabilitée en hôtel.


Photo : ZAC et tour Pleyel.
 

Conception réversible

Les logements des athlètes ont été conçus pour être facilement reconvertis en logements familiaux et en bureaux après les Jeux de Paris 2024. 

Un système de cloisonnement temporaire a été mis en place, permettant de réemployer jusqu'à 75% des matériaux utilisés.
 

Espaces verts et mobilités douces

Le Village Olympique accorde une place de choix aux espaces verts et aux mobilités douces. 

Six hectares d'espaces végétalisés, dont un parc public en cœur de quartier, offriront un cadre de vie agréable aux futurs habitants. 

Des pistes cyclables et des cheminements piétons ont également été aménagés, favorisant les déplacements écologiques.
 

Inclusion et accessibilité

Soucieux de l'inclusion et de l'accessibilité, les concepteurs du Village Olympique ont intégré des solutions innovantes pour faciliter les déplacements des personnes à mobilité réduite. 

Un système de navettes électriques et des pentes adaptées aux fauteuils roulants ont été aménagés, garantissant une expérience fluide et accessible à tous les athlètes.
 

Un héritage durable pour la Seine-Saint-Denis

Au-delà de sa vocation sportive, le Village Olympique est conçu pour laisser une empreinte durable sur le territoire. 

Dès 2025, après les Jeux, il deviendra un nouvel éco-quartier accueillant 6 000 habitants, avec : 
 
  • Près de 2 800 logements familiaux et étudiants, 
  • Deux nouveaux groupes scolaires, 
  • Un hôtel,
  • 70 terrains de football,
  • De nombreux services et commerces de proximité.
 

Labellisation EcoQuartier

Le projet du Village Olympique s'inscrit dans une démarche de labellisation EcoQuartier, gage de son engagement en faveur du développement durable. 

Cette certification prend en compte des critères tels que la mixité sociale, l'accessibilité, la préservation de l'environnement et l'implication des habitants.
 

Reconversion des espaces

Après les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Solideo récupérera les lieux pour lancer les travaux de reconversion. 

Les cloisons amovibles seront retirées, et les logements des athlètes seront transformés en habitations familiales, en bureaux, en équipements publics ou en commerces ; offrant ainsi de nouveaux espaces de vie et d'activité à la population.

Des cuisines seront ajoutées, et des salles de bain individuelles seront mises en place grâce aux évacuations déjà présentes qui ont été pensées en amont. 
 

Intégration au territoire

Au-delà de ses frontières, le Village Olympique s'intègre harmonieusement au tissu urbain environnant. 

Des aménagements tels que le réagencement des berges de Seine, la construction d'un pont reliant l'Île Saint-Denis à Saint-Denis et Saint-Ouen, ainsi que la création de pistes cyclables, permettront de renforcer les connexions avec les communes voisines.
 

Un modèle de ville durable

Au-delà de sa vocation sportive, le Village Olympique de Paris 2024 se veut un véritable laboratoire d'innovations pour la ville de demain. 

Cet ambitieux projet s'inscrit dans une vision à long terme ; avec ses aménagements et ses choix architecturaux qui constituent un exemple à suivre en matière de construction durable et de résilience face aux défis environnementaux.
 

Énergies renouvelables et gestion des déchets

Le Village Olympique s'appuie à 100% sur des énergies renouvelables, grâce notamment à l'installation de panneaux photovoltaïques sur les toits des bâtiments résidentiels.

La gestion des déchets a également été pensée de manière exemplaire, avec : 
 
  • Le réemploi de 75% des matériaux utilisés pour les cloisons amovibles ;
  • La mise en place de fontaines à eau pour éviter l'utilisation de bouteilles en plastique ;
  • La mise à disposition de nombreuses poubelles avec des consignes de tri ;
  • Etc.
 

Alimentation durable et espaces verts

L'engagement en faveur du développement durable se traduit également dans les choix d'alimentation. 

Toute la nourriture servie dans le Village Olympique proviendra de sources durables et certifiées. L’offre des plats végétariens sera nettement valorisée, les produits servis seront d’origine française à 80% ; et un quart sera local.

L’objectif de Paris 2024 est de diviser par deux l’empreinte carbone des repas servis aux consommateurs.

De plus, les espaces verts, qui représentent 6 hectares du site, jouent un rôle essentiel dans la régulation du climat et le bien-être des habitants.
 

Conclusion : les Jeux 2024, une vision ambitieuse et durable

Le Village Olympique de Paris 2024 incarne une vision ambitieuse et résolument tournée vers l'avenir. 

Bien au-delà de sa fonction première d'accueil des sportifs, ce projet constitue un modèle de développement urbain durable, alliant innovation, respect de l'environnement et héritage pour les générations futures. 

Pour en savoir plus : L'héritage des Jeux Olympiques de Paris 2024 : quels impacts à long terme ?

À l'issue des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, ce site emblématique se transformera en un véritable éco-quartier, offrant un cadre de vie unique et exemplaire pour les habitants de la Seine-Saint-Denis.

Tout comme les Jeux 2024, Cozynergy, expert en rénovation énergétique, œuvre pour la transition énergétique et un avenir plus durable.

Alors si vous aussi vous souhaitez vous investir dans cette démarche, à travers un projet de rénovation énergétique, n’hésitez pas à faire appel à Cozynergy pour vous accompagner.

Je veux être rappelé.
68%
C'est la part avec laquelle le Village Olympique sera alimenté grâce à la géothermie.
Je simule mon projet
Je veux être rappelé
Pour votre confort
Vous avez un projet ou des questions ?
Faites vous appeler par nos experts