Chauffage & Climatisation

Ventilateur la nuit : pourquoi ce n’est pas conseillé

Publié le 27/06/2019
ventilateur danger nuit
ventilateur danger nuit
L’été est là et annonce pour beaucoup d’entre nous des nuits bien plus compliquées. En période de fortes chaleurs, nous sommes nombreux à sortir le ventilateur du placard pour passer des nuits plus fraîches. Pourtant, ce n’est pas forcément une bonne idée...
 

Le ventilateur dangereux pour votre santé

Allumer le ventilateur en période de canicule est presque devenu un réflexe : il nous apporte cette brise dont nous avons tant besoin pour nous aider à supporter la chaleur et à nous endormir. Pourtant, en faisant circuler l’air dans votre chambre, le ventilateur va également soulever toutes les poussières environnantes et disperser des germes dans l’air. C’est donc une pratique à bannir dans la chambre d’un enfant en bas âge ou d’une personne âgée. 

Un ventilateur allumé la nuit peut également provoquer des troubles tels que l’assèchement de vos sinus, votre peau, ainsi que vos yeux. Mais il peut également provoquer diverses irritations et allergies. Résultat, vous risquez de vous réveiller avec le nez bouché et des maux de tête réguliers. 
 

Une mauvaise nuit avec un ventilateur

En plus des divers problèmes de santé que peut causer un ventilateur, vous risquez de passer des nuits agitées. Pourquoi ? Si le ventilateur vous permet de vous endormir paisiblement grâce à l’air qu’il diffuse, il pourrait également vous réveiller plusieurs fois dans la nuit à cause des courants d’air incessants qui ciblent les mêmes zones de votre corps. Résultat, vous risquez de vous réveiller avec des crampes, voire même un torticolis si le courant d’air est orienté vers votre nuque.
 

Quelle solution pour rafraîchir ses nuits ? 

Il est possible d’utiliser un ventilateur si vous optez pour quelques précautions : ne pas le monter à sa puissance maximale, l’éloigner le plus possible de votre lit, et si possible le programmer pour qu’il s’éteigne automatiquement dans la nuit. 

Sachez qu’un ventilateur est très gourmand en énergie et que vous risquez de voir votre facture augmenter à la fin de l’été. En vous équipant d’un système de climatisation efficace, vous pourriez réaliser jusqu’à 50% d’économie d’énergie. Il existe de nombreuses aides et subventions qui peuvent vous permettre d’en financer une grande partie, comme par exemple le CITE (sur la régulation), les CEE, l’éco-prêt à taux zéro (selon la solution choisie), les aides de l’Anah...
50%
Pourcentage d’économie d’énergie possible grâce à un système de climatisation efficace
Je simule mon projet
Je veux être rappelé
Pour votre confort

À lire également

Vous avez un projet ou des questions ?
Faites vous appeler par nos experts